Angel et Klug allèrent se placer face à la Duchesse Sardine. La 2eme joute allait commencer. Toute une tribune de pommes chips avait entonné la macarena pour encourager leur candidate. Du coup, la Duchesse Sardine tentait, perchée sur sa remuante monture, d'effectuer la chorégraphie, ce qui n'était pas si simple avec une lance dans une main et un casque à visière sur les yeux.

De leur côté Angel et Klug se concentraient. Elle en récitant mentalement la liste de toutes les pâtisseries qu'elle pouvait apercevoir sur le stand à droite, lui en matant, contemplant, l'avantageuse plastique d'une gracieuse petite ânesse qui lui avait offert une pâquerette en entrant sur le terrain cinq minutes plus tôt.

La trompette signalant le départ retentit. Chacune des cavalières menait son destrier à une folle allure, les toupets chamarrés flottaient dans le vent ainsi que les nombreux rubans de parure. Dans les gradins, la foule scandait les noms des deux championnes et il eut été bien difficile de les différencier à l'applaudimètre.

Puis les lances s'abaissèrent, le contact était imminent. Plus que quelques mètres… Mais il n'eut pas lieu ! En effet, chacune avait fait faire un écart suffisant à sa monture pour éviter le choc. Klug et Kartof(c'était le nom du cheval de la Duchesse Sardine) galopèrent jusqu'au bout de leur ligne puis firent demi-tour. Ils frappaient tous les deux le sol de leurs sabots vernis et faisaient s'envoler des nuages de poussières. La trompette sonna une nouvelle fois et ils s'élancèrent les uns vers les autres. Les lances s'abaissèrent encore et cette fois le choc eut bien lieu.

CRAACK ! ! ! JBOIINGG !

La lance de la Duchesse Sardine venait de se briser sur le casque d'Angel. La Duchesse chût lourdement sous l'effet du double choc de sa lance et de celle d'Angel qui l'avait heurtée de plein fouet.

La foule hurla le cri de la victoire " Angel et Klug woupah woupah ! ! ! " en applaudissant de bonheur.