La victoire de Klug et Angel enthousiasma Lady C. qui fit ouvrir pour l'occasion plusieurs boîtes de friton et servir diverses brochettes de pommes et oranges confectionnées par Kek le Mage Nifik lui même tout seul. Toute l'équipe se régala, le tout étant abondamment arrosé de bonne boisson qui ne piquait pas.

Ils étaient tous affalés sur des coussins multicolores lorsque Loutrie se présenta à l'entrée de leur tente. Apercevant la jeune fille, Lady C. se leva et lui fit signe de venir s'installer dans un coin un peu à l'écart.

- Personne ne t'a suivi ? demanda-t-elle. C'est extrêmement risqué de nous parler en ce lieu ! J'espère que ce que vous avez à me dire vaut a peine !

- Bien sur Milady.

- Tutoyons nous, veux tu ?

- Si vous voulez... euh si tu veux Milady.

- Allez, je t'écoute, raconte moi ce qui te préoccupe.

- Vous avez assisté à la joute entre Flippy et QueenOfClay ?

- Oui… Comment va le magicien à ce propos ? Il n'avait pas l'air au mieux de sa forme.

- Il reprend doucement le dessus, soupira la jeune fille. Le problème est là… Flippy aurait du gagner.

- C'est l'opinion d'une femme amoureuse ça Loutrie, dit Lady C. en souriant

- Non ! s'exclama Loutrie, enfin oui, je l'aime, mais ça n'est pas pour cela que je dis ça… Je crois… c'est difficile de dire cela…

- Lance toi !

- Je crois qu'on a drogué le Magicien à l'insu de son plein gré ! lâcha -t-elle

- Quoi ?

- Je crois qu'on a drogué…

- Oui, ça va ! interrompit Lady C., ce n'était pas un " quoi ? " de " j'ai pas entendu ", c'était un " quoi ? " de " quoi ! Ah ben ça alors ! "

- Ah bon…

- Et qu'est ce qui te fait penser cela ?

- Il était vraiment très étrange après la joute… Au départ, j'ai cru que c'était le choc, mais quand même, il a la tête dure, et puis il portait son heaume. Ça n'aurait pas du le faire délirer à ce point…

- Hum… oui… je vois… l'affaire est grave. Et qui selon toi serait responsable de cette trahison sportive ?

- Il paraît évident que l'affaire profite à la Queen, et donc à l'équipe de PrincessH, mais je ne pense pas qu'elles soient responsables…

- Et pourquoi donc ? Cette petite teigne à couettes et sa complice de toujours en seraient bien capables ! s'exclama Lady C. en fronçant ses fins sourcils.

- Oh non ! protesta Loutrie. Son Altessitude adore gagner c'est vrai, encore plus si c'est contre toi Milady, mais elle a bien trop d'honneur pour magouiller de cette manière. Et puis elle aime bien Flippy, elle n'aurait pas voulu lui faire du mal. Et la Queen non plus… Et pour finir, sans vouloir te manquer de respect, ajouta Loutrie un peu gênée, notre équipe n'a nul besoin de ce genre d'artifice, elle est largement en tête des Jeux Inter Royaumes…

- Mouais… le mystère s'épaissit comme une vilaine crème anglaise qui aurait tourné, dit Lady C. avec un air préoccupé. Si quelqu'un essaie de truquer les jeux, cela risque de poser de graves problèmes diplomatiques. Et ça retomberait finalement sur la petite trompette qui sert de nez à ta princesse… On pourrait croire que ça me ferait plaisir, mais il est évident que cela créerait une instabilité politique entre nos divers royaumes, laquelle pourrait dégénérer en conflit, qui pourrait dégénérer en guerre mondiale, qui finirait en fin du monde… ou même pire !

Loutrie voyait mal ce qui pouvait être pire que la fin du monde, à part peut être le départ de Zidane de l'équipe de France, mais elle se contenta d'acquiescer. Puis elle demanda :

- Qu'allons nous faire ?

- Tu vas avertir PrincessH de ce que tu viens de me dire, expliqua Lady C. Attention, ne parle qu'à elle seule, pas de QueenOfClay ni de Pintel, on ne sait jamais. Garde toi de lui dire que tu m'as mise au courant. J'imagine que le BarziVizir a compris le problème de lui même compte tenu de l'état de Flippy ?

- Oui… soupira Loutrie.

- Bon, il restera à avertir Viggo et la Duchesse Sardine… Nous allons attendre de voir comment se déroule la prochaine épreuve et on avisera. Quitte à ce que j'ai ensuite un entretien au sommet de je ne sais quel monticule avec PrincessH pour que nous réglions ça ensemble... Jusque là, soyons vigilantes !

- C'est promis Milady ! répondit Loutrie.

- Bien, maintenant viens boire un verre et manger un morceau avec nous afin que les autres ne se doutent de rien. La joute d'Angel et Klug a été rondement menée n'est ce pas !

- Hélas, je m'occupais du magicien et je n'en ai pas vu grand chose.

- Pas de problème, elle va se faire un plaisir de te raconter son exploit, dit Lady C. en riant et en montrant discrètement Angel qui racontait encore une fois à grand renfort de gestes et cris en tous genres son combat devant un public dévoué et enthousiaste.

à suivre...