Bon je reconnais n’avoir pas été des plus assidues ces derniers temps, sans doute la réouverture d’I&D a-t-elle été quelque peu prématurée mais la vie c’est souvent comme ça, plus tu anticipes, moins ça fonctionne ! La preuve :

Pleine de bonne volonté, et ayant arraché à la vie quelques minutes de glandouille, je m’attèle à la tache et pars en quête d’un sujet, car " Tout bon billet se doit d’avoir un sujet. " Ainsi parlait Raphathoustra(1).

Hélas, trois fois hélas, le temps imparti s’est écoulé sans qu’aucun sujet porteur ne se soit imposé. D’aucun dira que c’est quand même du foutage de gueule toutes ces notes pour dire qu’on a rien à dire et, soyons francs, pour une fois, d’aucun aura raison.

koiya

(1) fameux poète prophète de la blogosphère francophone des années 2000. Son œuvre guida bon nombre de savants, d’intellectuels, de penseurs, de ratons laveurs, de chinchillas, de girafes et même quelques blogueurs.