Aider un ami démuni c'est important. Bien que les fêtes de Noël soient encore loin, il m'a semblé important de venir en aide à celui qui se trouve dans le besoin, perdu face aux affres du néant et du vide de l'écran vierge et du clavier muet, et cela quand bien même il sait chanter devant un émincé de Saez au curry en mangeant des petits pains à 1.30 franc sous la douche ce qui fait qu'il pourrait très bien faire la manche et récupérer ainsi des idées pour pas cher. (Cette phrase est très longue et c'est normal).

On ne peut que s'émouvoir par son appel à l'aide lancé discrètement. Comment ne pas être émus aux larmes devant cet être plein d'abnégation (nan, spa un gros mot) lui qui bien que plongé dans la disette (zette !) a toutefois la force de songer aux autres avant lui même.

Ne le laissons pas, ne l'abandonnons pas.

Si vous avez un vieux sujet de note que vous n'utilisez plus, ou bien une idée un peu défraîchie qui ne vous va plus, offrez lui !

Merci à vous.

En attendant, Flippy, voici pour toi, je l'ai retrouvée, c'est ta première page d'écriture, en espérant qu'elle te fasse plaisir et te remotive.

Courage !