Quand je bricole je laisse la télé en fond visuel et sonore, ce qui fait que je profite des remarquables programmations de l'après midi. Et c'est ainsi que j'ai pu voir un joli petit " reportage " sur comment décorer un sapin de Noël… et là , ça m'a laissé un peu dubitative. Je me suis dit que si on a pris le temps d'embaucher des acteurs, d'écrire un script, de tourner cette séquence c'est qu'il y a forcément un besoin. Il y a forcément des personnes qui se disent " han tiens revoilà Noël, arf crotte je ferai bien un sapin, mais je sais pas comment qu'on fait et ha la la si seulement à la télé ils nous expliquaient comment faire, ça serait trop chouette " et d'autres trucs comme ça. Et comme à la télé, à défaut de quête du sens ils se sentent investis d'une mission pédagogique pour nous expliquer la vie, aussitôt hop, on met en place un " comment faire un sapin de Noël ".

Comme je sais qu'il y a parmi vous des gens qui n'ont pas la télé et qui n'ont donc pas pu profiter de la leçon de sapin, je reprends ici les fondamentaux.

Alors à la base, il faut un sapin. Donc pour ceux qui croyait pouvoir faire un sapin de Noël en décorant un porte manteau, laissez tomber, vous avez tout faux !

Après il faut des décorations : le minimum syndical c'est des guirlandes (électriques et/ou pas électriques) et des boules. On rappelle au passage pour les guirlandes électriques que celles dites d'intérieur, c'est pour mettre à l'intérieur, et celles d'extérieur c'est pour mettre à… l'extérieur ! (Biennn ! C'était pas facile !) On rappelle aussi que si ça s'appelle guirlande électrique, c'est parce que ça marche avec de l'électricité. (Laquelle n'est pas gratuite, même à Noël)

Après, si vous aimez vivre dans le lusque et l'abondance, que vous avez pas pétrole mais quand même des idées, vous pouvez mettre d'autres trucs dans le sapin comme des plumes ou des petits sujets (aux motifs de Noël s'il vous plait, spa la peine de ressortir vos mini citrouilles en terre cuite et araignées en plastoc d'Halloween).

Viens le moment de la décoration du sapin à proprement parler. Donc on dispose sur le sapin les guirlandes, les boules, les petits objets, en les plaçant har-mo-nieu-se-ment. Le conseil est de ne pas aller au delà de 3 couleurs différentes, et de ne pas dépasser 20 boules " quelque soit la taille du sapin ". D'après un éminent spécialiste en sapin de Noël (et là je cite un reportage radiophonique sur le même sujet – ben oué, y'a pas que la télé qui veut que les Français progressent en sapin de Noël –) il faut placer d'abord la ou les guirlandes électriques, ensuite les autres guirlandes et en dernier les boules et les sujets. Voilà, vous savez tout.

C'est que c'est du sérieux tout ça quand même. Faudrait pas croire que les sapins de Noël c'est pour s'amuser hein ! Ha mais non ! Donc si vous aviez pensé le faire avec vos enfants aux doigts malhabiles et aux goûts multicolores, réfléchissez bien ! Vous risquez de vous retrouver avec un sapin de Noël complètement anarchique, qui ne respectera pas les règles de l'Art du Sapin de Noël et ça sera la honte sur vous sur des générations (au moins 13 comme pour les Rois Maudits).

Mais comme je sais que ce blog est fréquenté par une belle ribambelle de rebelles, je suis presque sure que vous allez n'en faire qu'à votre tête, aussi je vous propose de m'envoyer par mail une photo de votre sapin, potiron, fer à repasser, ficus, etc de Noël, que j'afficherai ici afin que tout un chacun puisse contempler la tête de vos beaux sapins non réglementaires des forêts que j'aimeuh ta verduuureuh.

Rajoutage du midi : La galerie photos est aussi ouverte aux sapins règlementaires, aux bidules suspendus hors de portée des félins, aux ptites étoiles toutes simples, et aux autres substituts de sapins de Noël. (nan Lalune, toi et ta barbe, même avec un bonnet rouge, n'entrez pas dans cette catégorie :p)

Et du nouveau côté "Bricolerie"