Lecteur, lectrice, toi qui vis avec ton temps , tu n’es pas sans ignorer l’émergence de cette danse trop fun-fun qu’est la teck*tonic. Au Gros lycée où une bonne partie des élèves sont des bobos (ne pas confondre avec Bozzo même si leur amour de la rayure et de la coiffure ridicule leur donne une légère similitude –oui c’est facile de se moquer des jeunes, on avait dit pas les fringues toussa mais j’ai mangé une Tatie Danielle au ptit dej . - ) 

Où en étions nous ?

Ah oui. Donc comme ces joyeux drilles sont toujours à la pointe de la tendance, j’ai pu en voir quelques uns s’adonner à de savantes chorégraphies.

Et finalement, force est de constater que ça ressemble vachement, mais avec beaucoup plus d’ambition car tout le corps participe, à ceci :

Qui a dit que les djeun’s ne savent plus déconner ?